Archives - Année 2019

Archives - Année 2019

Le dimanche 5 janvier, à l’église protestante, l’ensemble DESTINATION GOSPEL
a clôturé en beauté les animations de Noël organisées par le GIC à Sarre-Union.

Sortie vin chaud - Bredeles 2019

Notre traditionnelle sortie de fin d’annee 2019, nous l’avons fêtée à Berg. Seul regret : que l’année se termine sans neige ! Du vin chaud et une belle quantité de Bredeles faits maison présentés sur des tables joliment décorées on fait le bonheur des marcheurs qui les ont dégustés dans une très belle ambiance de fête.

Le groupe de marche nordique vous souhaite de très bonnes fêtes !
Rendez-vous en 2020 pour de nouvelles marches !

L'assemblée générale du 25 octobre 2019

Le Groupement d’Intérêts Culturels s’articule autour d’ateliers intergénérationnels. Ateliers artistiques, activités de bien-être et sportives, sorties, voyages, manifestations, expositions… sur Sarre-Union et diverses communes d’Alsace Bossue avec l’implication de la Mairie, du Centre socio-culturel, de la B.D.B.R., la M.J.C. de Diemeringen, également la Communauté de Communes. Jeanine Weber, Présidente, ouvre l’Assemblée Générale du Groupement d’Intérêts Culturels, en invitant la quarantaine de membres et invités, à respecter une minute de silence en hommage aux bénévoles disparus durant le dernier exercice.

BILAN MORAL, ACTIVITES ET PROJETS
Bien que le fonctionnement du G.I.C. soit bercé entre “satisfaction et désillusion”, le bureau annonce une croissance constante du nombre de membres, à ce jour “près de 900”. 392 adhérents sont répartis sur les 23 ateliers encadrés par 24 animateurs. Dans les nouveautés : un atelier d’art plastique et un de modelage de terre pour sensibiliser les jeunes de 11 à 17 ans aux différentes techniques d’Art. Ces ateliers fonctionnent un jeudi sur deux à tour de rôle pour 12 séances clôturées par une sortie dans un Musée.

Ce qui est intéressant de signaler, c’est que le GIC a élargi son rayon d’action. En se déplaçant en différents endroits d’Alsace Bossue.
* une animation de jeux à la journée “TOUS AU CAMPUS” au mois de mai
* les animateurs de terre, de feutrage et de jeux ont participé aux animations de la Péniche Grand Est, au port de plaisance de Harskirchen en Août.
* les animateurs de terre et feutrage ont soutenu l’action “Anim ta rue” proposée par le Centre Socio-Culturel de Sarre-Union
* les deux groupes de danse ont participé à un spectacle collaboratif initié par la M.J.C. de Diemeringen.
* et autres.

Franc succès du Festival du Jeu “La Bosse en Jeux” qui a accueilli 700 personnes de plus que l’année précédente, soit 1 500. L’objectif 2 000 participants est lancé pour ce générateur de liens entre générations autour d’une même table. Un tournoi de jeux a eu lieu un dimanche, un second est programmé le 10 novembre 2019.

L’Art sous les tilleuls a relevé son deuxième défi avec la participation de la B.D.B.R. de Sarre-Union et la M.J.C de Diemeringen. Une centaine de personnes s’est réunie autour des activités proposées (peinture, modelage de terre, feutrage de laine, couture, travail de l’osier, bricolage avec des matériaux de récupération, jeux de société, et voyage à travers l’art et la littérature) sur cette belle place de la Villeneuve.

Par ailleurs, le GIC propose aussi :
* un atelier d’initiation aux gestes qui sauvent.
* un volet santé animé par le Docteur Karin Insel.
* les marches – randonnées – la gym – le yoga – la danse de société et danse orientale ne dénombrent pas.
* la traditionnelle marche populaire a malheureusement du être annulée en raison de la canicule du 29 juin.
* les soirées au Théâtre national de Strasbourg connaissent une belle fréquentation.
* 2 bourses aux vêtements font le bonheur des chineurs. De plus cette action fédère un grand nombre vers le tri en donnant une seconde vie aux articles vendus à bas prix.

L’ensemble des ateliers marque l’A.D.N. du G.I.C.
L ‘activité renforcement musculaire cessera malheureusement dès la fin de l’année 2019, pour des raisons de sécurité, les équipements de la salle n’étant plus adaptés.
390 participants aux divers voyages en train, co-voiturage, avions.
L’art floral – c’est 4 séances avant Noël. D’autres au printemps. En projet, des ateliers de Cuisine et de Tricot.

Mais la prochaine grande animation, c’est Noël ! Un “Noël sous les étoiles” avec ses expositions, ses concerts dans les églises. Un grand marché de Noël sur la Place de la République, sous un chapiteau chauffé et animé par divers prestataires (chants, ventriloque, animations de rue, accueil de St. Nicolas par les enfants de l’école) en collaboration avec la mairie de Sarre-Union.

TRESORERIE
La trésorerie est saine et l’association a pu réaliser des investissements pour assurer la pérennité et le bon fonctionnement des ateliers et manifestations :
* une machine à coudre et une surjeteuse pour l’Atelier couture.
* une tonnelle, des portants pour la bourse, des gobelets réutilisables et tee-shirts pour les animations.

Pour terminer cette Assemblée Générale, Jeanine Wéber nous fait part des remerciements de monsieur le premier adjoint, Richard Brumm, aux membres du bureau ainsi qu’aux bénévoles, aux partenaires, pour leur esprit G.I.C., leur investissement sur la commune et alentours. Elle remercie à son tour l’investissement de tous ceux qui font du Groupements d’Intérêts Culturels ce qu’il est aujourd’hui et invite les jeunes à reprendre le flambeau. Le bureau est renouvelé.

L'assemblée générale du 25 octobre 2019

Les 54 participants du séjour au pays d’OC, après un trajet en train, ont pris leurs quartiers au Village Club du Soleil. C’est une ancienne maternité superbement réhabilitée qui en est devenu le cadre, accueil chaleureux et convivial.

Une trentaine de participants ont choisi la version sportive en participant aux 16ème Olympiades internationale des marches populaires pour la découverte d’Aix-en-Provence et les calanques de Cassis. Et aussi deux journées de randonnée urbaine à la découverte de Marseille et ses lieux emblématiques (le vieux Port – le Panier – le MUCEM – la Bonne Mère, …) complétée par une très belle randonnée dans les calanques de Marseille. Les autres ont choisi de découvrir Marseille et ses alentours à un rythme plus calme, accompagnés de guides locaux afin de comprendre tout le vécu de cette ville de 2 600 ans où l’arrivée des grecs à fait croître cette ancienne cité celte.

Le vieux port avec ses milliers de voiliers arrimés en attendant des jours meilleurs, véritable forêt de mats, bordé de magnifiques hôtels, la Mairie, toute la vie culturelle de la ville s’y rencontre. Le fort Saint-Jean accroche le MUCEM bateau de dentelles de béton posé sur l’eau, il retrace l’histoire des civilisations du pourtour méditerranéen, depuis l’antiquité. L’imposante cathédrale de style néobysantin Marie Major impressionne par son volume gigantesque. Le quartier du Panier souvent décrié, devenu un tranquille village du midi où il fait bon vivre. Ancienne aire de stockage pour les marchandises arrivées du monde entier de 1864 à 1988, les Docks transformés en galerie marchande à la décoration très particulière au rez de chaussée et en bureaux aux étages. Les jardins de Longchamp et Borély et leurs palais, havres de paix et de verdure en pleine ville. Les îles du Frioul à 20 minutes en bateau du centre ville, un autre monde de sérénité, un véritable dépaysement, des rochers, des petites plages, la mer à perte de vue, la végétation endémique. Et surtout La Bonne Mère qui du haut de son promontoire de plus de 150 mètres domine la ville, de n’importe quel endroit, elle est présente. Les marseillais l’aiment, la vénèrent et lui rendent hommage.

Aix-en-Provence la belle endormie, les pierres ocres donnent une lumière particulière aux magnifiques hôtels particuliers, c’est bien le terrain des peintres en particulier Cézanne. Cassis joli petit port point de départ de notre visite des calanques en bateau, alors que les randonneurs faisaient le parcours à pied par le haut des falaises. Les marchés provençaux hauts en couleur proposent des superbes fruits et légumes du terroir un véritable régal. Un voyage riche en découvertes pour tous, bonne ambiance, partage et amitié en ont été le ciment.

Marche nordique : deux sorties de fin de saison 2019

Le mardi 20 Aout, la marche Nordic a organisé sa randonnée en fin de journée dans le secteur de Keskastel. Aprés la marche en forêt, pour le réconfort ils se sont retrouvés pour un moment de convivialité autour de Pizzas et de Flamms.

Le jeudi 24 août, un groupe de marcheurs s’est rendu à la Saarschleife en allemagne. Au-dessus de la merveille naturelle de la boucle de la Sarre, à proximité de la ville thermale d’Orscholz, les marcheurs ont bénéficié d’un point de vue unique. Ce fut une sortie très réussie !

L'Art sous les Tilleuls - 12 et 13 août 2019

La seconde édition de l’événement estival « L’art sous les tilleuls » proposé par le Groupement d’Intérêts Culturels de Sarre-Union les lundi 12 et mardi 13 Août 2019 a été une pleine réussite.

Près de 70 artistes en herbe auxquels était proposée la découverte de différentes techniques artistiques se sont pressés autour des 8 ateliers sur la place des tilleuls. On pouvait s’adonner à la peinture avec Jean-Louis Schwartz, au modelage de terre avec Carine Letscher et Claudia Sodini, au feutrage de laine avec Jeanine Weber, à la couture avec Anni Jehle, au travail de l’osier pour la fabrication d’un nichoir à oiseau avec Hélène Gaspard, au bricolage pour la réalisation d’objets en utilisant des matériaux de récupération avec la MJC de Diemeringen, aux jeux de société avec Muriel Eich ou voyager à travers l’art et la littérature avec la bibliothèque de Sarre-Union. La plupart souhaitait tout apprendre, le choix était parfois un crève-cœur !

Pendant trois demie-journées, enfants, adolescents et adultes – pour la plupart arrivés en famille – ont créé ensemble près d’une centaine d’œuvres. Ce fut un réel plaisir pour tous, participants et animateurs.

Pour prolonger la fête et régaler les papilles, les bénévoles du GIC ont proposé le lundi soir, une soirée de jeux pour tous, avec un grand barbecue. C’est ainsi que plus d’une cinquantaine de mordus de jeux de tout âge ont pu se retrouver autour de leur passion favorite. C’était un mini festival « La bosse en jeux » ! Le mardi soir, les jeunes danseuses de la MJC de Diemeringen ont exécuté des pas de danse bien rythmés devant une centaine de spectateurs éblouis par leur talent. Tous ont fini la soirée autour d’une dégustation de pizzas et de flamms.

Pendant toute l’année, le GIC favorise la création artistique, les échanges intergénérationnels et la transmission de savoir au travers de ses nombreux ateliers. Dès cette rentrée, un atelier de modelage de terre est proposé tout spécialement aux jeunes le jeudi après la classe. L’été 2020, verra la 3ème édition de “L’art sous les tilleuls” dans une atmosphère toujours aussi conviviale avec d’autres nouveautés et surprises témoignant des capacités d’innovation de l’association.

Sortie de clôture de saison sportive

Johny Dewolf – animateur sportif au GIC – a convié les membres de ses ateliers sportifs (gymnastique, musculation, arts martiaux et randonnée) à une sortie de clôture de saison sportive le samedi 6 juillet. 14 adeptes de nature et de découverte ont répondu à son appel et ont apprécié avec beaucoup de plaisir la beauté du Altschlossfelsen. Cette belle balade de 18 kilomètres avec une agréable halte au parc de Eppenbrunn agrémentée d’un bain de pied au pédiluve, d’un bon casse-croûte, d’un café et d’une glace a ravi les participants et créée des liens. De l’avis de tous – à refaire.

Le GIC à la découverte de la baie de Naples et de cette magnifique région la Campanie

Un mélange d’histoire et de tradition dominée par la majestueuse silhouette du Vésuve. Naples, sa splendide baie, cité portuaire trouve ses origines dans l’Antiquité et conserve encore aujourd’hui un vaste patrimoine culturel, capitale de la pizza et du folklore italien. Lieu privilégié déjà à l’époque romaine pour son climat doux et sa végétation luxuriante, la beauté de Capri, île de rêve, décrite dans de nombreux livres et de films. Une petite croisière dans la baie de Salerne réputée pour ses magnifiques panoramas.

La côte Amalfitaine, ses jardins en terrasse, la culture des citronniers, les villages colorés accrochés à la montagne à couper le souffle. Impressionnant Volcan, le Vésuve, dont le nom est indissociable de celui de Pompéi, cité engloutie sous des tonnes de cendres lors de l’éruption en 79 de notre ère, redécouverte au 18ème siècle. Son site archéologique est l’un des plus importants du monde, la visite guidée dans ses rues raconte l’histoire de cette ancienne ville romaine d’artisans et de commerçants ainsi que la tragédie qui s’y déroula le 24 août 79. La visite du musée archéologique de Naples présente les trouvailles faites à Pompéi, telles les merveilleuses mosaïques, les vases en verre, les poteries, la vaisselle en argent, les bijoux, les instruments à usage médical, les ustensiles de la vie courante sont autant de témoins du riche passé de cette ville.

Paestum, ancienne cité grecque abrite les vestiges de 3 temples datés du 5° et 6° siècle avant J.C. Les petites communes d’Agropoli et Castellabate anciennes villes romaines devenues stations balnéaires très appréciées. Les bains de mer, les superbes piscines, les bons repas, les fruits et légumes issus de l’agriculture locale et surtout la dolce vita, une ambiance conviviale dans ce cadre typiquement méditerranéen ont rendu ce séjour inoubliable.

Le spectacle de danse du 2 juin 2019

Marilyn Helf, responsable animation jeunesse FDMJC d’Alsace Bossue a organisé avec son groupe de danse « Team D » la deuxième édition d’un show de danse au centre culturel de Diemeringen. Les spectateurs sont venus très nombreux et ils n’ont pas été déçus.

Une soixantaine de danseurs et de danseuses éclectiques se sont succédé sur scène, dans de belles évolutions. Comme lors du premier spectacle de l’an dernier, Marilyn et ses élèves ont eu l’idée d’associer trois autres groupes, deux du GIC (Groupement d’intérêts culturels) et Arizona. Durant le spectacle d’environ deux heures, le public a apprécié le talent, la prestation de chaque danseur.

Franc succès pour la 2ème édition de " La Bosse en Jeux "

Extrait de l’article des Dernières Nouvelles d’Alsace .

Après le franc succès observé lors de la première édition l’année passée, le festival « La Bosse en jeux » a de nouveau été organisé durant tout le week-end à la Corderie à Sarre-Union. Avec une affluence au rendez-vous et un escape-game mis sur pied par des enfants.

Elles ont eu le nez creux. Sabine Schneider et Muriel Eich, sont les deux femmes à l’origine du festival « La Bosse en jeux ». En 2017, ces deux passionnées de jeux se rendent à un festival à Mulhouse. C’est le déclic. « Quand on a vu l’ambiance, on a été conquises, ébahies, se remémore Sabine Schneider. On n’était que toutes les deux. On ne connaissait personne, on s’est assises à une table et on a commencé à jouer. En rentrant, on s’est dit que ce type de manifestation manquait sur le secteur. »

L’année suivante, l’envie se concrétise avec le concours du GIC (Groupement d’Intérêts Culturels) de Sarre-Union, en charge de l’encadrement de l’événement. Environ 750 personnes ont participé à la première édition. « Cette année, il y a plus de 250 jeux proposés, met en avant l’instigatrice. Il n’y a pas de jeu classique comme le Monopoly ou le Cluedo. Il y a beaucoup de nouveautés et un animateur est là pour expliquer les règles. » (…)

Un week-end " raquettes " au Champ du Feu

Pour la troisième année consécutive, le GIC a proposé à ses membres un Week-end familial à la neige au Champ du Feu. Les 23 et 24 février 2019, 22 participants ont pu profiter d’une météo exceptionnelle. La neige était encore suffisante pour pratiquer la randonnée à raquettes. Le groupe a élu domicile dans le chalet ‘Les Sapins’ où il a pu se restaurer, se reposer et profiter de bons moments de partage. Rendez-vous est déjà pris pour l’hiver prochain.

Le GIC au Val Gardena : une semaine réussie !

Pour son séjour annuel « ski et rando », le GIC s’est à nouveau rendu dans les Dolomites. Le voyage en autocar a quelque peu été perturbé à l’aller par les conditions météo inhabituelles. La neige tombée en abondance, 50 cm en une nuit, a conduit les autorités à la fermeture du col du Brenner et à bloquer la circulation. Nos joyeux vacanciers sont cependant arrivés à bon port avec près de 8 heures de retard.

Ce périple a très vite été rangé au chapitre des anecdotes puisque dame météo a gratifié le groupe d’une semaine exceptionnelle. La neige fraiche tombée la veille et un soleil radieux ont permis aux participants de profiter de paysages de carte postale. Les activités diverses de balades pédestres, en raquettes, en luge ou en ski alpin ont occupé le groupe durant la semaine.

La quarantaine d’adeptes ont pu profiter du magnifique domaine autour du massif de la Sella et de la Seiser Alm. Les soirées conviviales et animées dans le petit hôtel cossu “Carmen” ont permis de clôturer dans la bonne humeur des journées bien remplies. Le retour s’étant passé sans encombre, l’anecdote restera dans les archives. Une soirée “retrouvailles” est programmée le 22 mars afin de raviver les souvenirs.

Notre splendide séjour dans les Dolomites en 2019

Pour son séjour annuel « ski et rando », le GIC s’est rendu dans les Dolomites. Le voyage en autocar a quelque peu été perturbé à l’aller par les conditions météo inhabituelles. La neige tombée en abondance, 50 cm en une nuit, a conduit les autorités à la fermeture du col du Brenner et à bloquer la circulation. Nos joyeux vacanciers sont cependant arrivés à bon port avec près de 8 heures de retard.

Ce périple a très vite été rangé au chapitre des anecdotes puisque dame météo a gratifié le groupe d’une semaine exceptionnelle. La neige fraiche tombée la veille et un soleil radieux ont permis aux participants de profiter de paysages de carte postale.

Les activités diverses de balades pédestres, en raquettes, en luge ou en ski alpin ont occupé le groupe durant la semaine. La quarantaine d’adeptes ont pu profiter du magnifique domaine autour du massif de la Sella et de la Seiser Alm. Les soirées conviviales et animées dans le petit hôtel cossu “Carmen” ont permis de clôturer dans la bonne humeur des journées bien remplies. Le retour s’étant passé sans encombre, l’anecdote restera dans les archives.

Une semaine réussie en Autriche

Pour la première sortie hivernale , c’est à Milders dans le Stubaïtal que se sont rendus les membres du Groupement d’Intérêts Culturels.

Ce petit village autrichien est entouré par d’imposantes et impressionnantes montagnes dont les sommets avoisinent les 3 000 mètres. Le glacier du Stubaï fermant la vallée, est le domaine des skieurs. Une belle couche de neige immaculée, 40 à 50 centimètres recouvrant la vallée, le soleil, les merveilleux paysages les dentelles de givre accrochées aux arbres au bord du ruisseau… toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette sortie une réussite.

Tous ont pu s’adonner à leur activité préférée : randonnée hivernale, ski de fond, raquette et luge qu’un certain nombre de participants ont découvert et appréciée en dévalant à toute vitesse de longues pentes de plus de 7 kilomètres. Grosses frayeurs et frissons assurés !

Tous se retrouvèrent à la tombée du jour autour de la piscine agréablement chauffée pour soulager les muscles un peu tendus. Le spa, sauna et hammam mis à notre disposition ont largement contribué au bien-être. De bons petits plats, des soirées animées ont réjoui les corps et les cœurs. Un séjour trop vite passé qui laissera de bons souvenirs.

Hélène Gaspard, nouvelle animatrice de modelage de terre

Hélène Gaspard nouvelle animatrice de modelage de terre propose ‘l’art à portée de main’, un cours d’initiation du débutant au confirmé, destiné aux personnes intéressées par l’expression artistique.

Hélène amène les participants à exprimer leurs propres talents tous les jeudis de 13h30 à 17h. Hélène Gaspard, est créatrice de bijoux fantaisie style nature, bohème, roots, faits main, des colliers. Elle créé également des objets en terre cuite, des bougeoirs, pots, pendentifs ginkgo biloba en argile.

Hélène s’inspire de son lieu de vie l’Alsace “Bossue ». Elle écrit : « Les paysages y sont vastes, les horizons lointains et le ciel y tient une grande place. C’est ce pays qui m’inspire les rêves et les poèmes qui se transforment en bijoux, fleurs, arbres et champignons en argile. J’ai toujours été passionnée par le mode de vie des indiens d’Amérique et de tous les “sauvages” qui ont vécu sur cette terre. J’aime la beauté de la nature, celle du paysage grandiose mais aussi celle du brin de mousse caché dans le sous-bois. »